4ème édition du concours scolaire francophone Philippe-Senghor

A l’occasion de l’Année Senghor, le Cercle Philippe Senghor a organisé en 2006, un concours scolaire francophone auquel ont pris part des écoles de quatre pays d’Afrique : la Guinée équatoriale, le Mali, le Maroc, et le Sénégal.

Ce concours consiste à proposer un texte narratif à des élèves du primaire en leur demandant d’en imaginer une suite et d’illustrer leur propre récit, avec l’aide de leur professeur. Au terme d’une sélection effectuée sur plusieurs niveaux (local puis international ; jurys d’adultes puis d’enfants), les contributions sélectionnées donnent matière à une publication envoyée dans toutes les écoles qui ont participé au concours. Les manuscrits lauréats sont édités en langue française, mais aussi, chaque fois que possible, dans la langue la plus usitée de leur pays.

M. Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre français de la Culture, a inauguré au Salon du livre de Paris, le 20 mars 2006, la première cérémonie de remise des prix.

Devant le succès remporté par la première édition, laliste des pays participants s’est élargie à Haïti, au Liban, à Madagascar et au Togo en 2007. L’accueil en 2008 de la Roumanie et de la Tunisie et, en 2009, du Québec, du Bénin et du Burundi témoigne de la notoriété grandissante du concours.

Après Erik Orsenna qui avait proposé, en 2006, un début d’histoire, ce fut en 2007 au tour de l’écrivain sénégalais Fatou Diome puis, en 2008, à Amin Maalouf. Pour l’édition 2009, l’écrivaine malgache Michèle Rakotoson fait répondre deux jeunes héros à l’appel du vent.

Depuis 2008, la mission de remettre les prix est confiée à des écrivains de divers pays de l’espace francophone, invités à parrainer à leur retour une classe ou un élève, sous une forme de leur choix – corrections d’épreuves, ateliers d’écriture, rencontres, débats, etc... L’engagement de ces écrivains vise à encourager la relève des générations et à promouvoir le français comme langue d’une littérature-monde.

Pour le concours 2010, Dany Laferrière, écrivain haïtien installé au Québec, propose l’histoire d’un enfant dont les dessins se réalisent par magie.

Le concours scolaire francophone Philippe-Senghor, depuis maintenant quatre ans, souhaite faire partager aux enfants l’amour de la langue française. Partir d’un même début d’histoire pour continuer une aventure librement, sans inhibition, selon des références culturelles différentes, avec ses usages particuliers de la langue : quelle plus belle illustration de la diversité foisonnante de ce qu’il est convenu d’appeler la francophonie !
Loin de l’académisme et de la convention, ce qui est sollicité chez les enfants et leurs maîtres, c’est le jeu, l’invention, l’audace, la sincérité, la sensibilité. L’enjeu ultime est de créer au fil du temps une sorte de bibliothèque scolaire francophone constituée de contes écrits et illustrés par des enfants pour d’autres enfants !

Date limite d’envoi des textes : 15 décembre 2010.

- Règlement du concours 2010.
- Texte de Dany Laferrière pour l’édition 2010.

CONTACT  :
ASSOCIATION CONCOURS SCOLAIRE PHILIPPE-SENGHOR
3 rue du 29 juillet 75001 Paris - France
Courriel : concours.psenghor@francophonie.org
Tél : + (33) 01 44 37 71 89

Dernière modification : 22/11/2010

Haut de page