Appel d’offres : l’OFII au Maroc cherche des prestataires

L’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) au Maroc lance un appel à manifestation d’intérêt pour la fourniture de prestations d’étude, d’accompagnement et de suivi de projets sociaux ou économiques, dans le cadre du retour et de la réinsertion de migrants dans leur pays d’origine.

>Le cahier des charges

Pour être enregistrés, les dossiers de candidature complets (cf. le cahier des charges) doivent faire l’objet d’un double envoi, avant le 31 décembre 2015 (cachet de la poste faisant foi), par :

  • Voie électronique à mohamed.el-maslouhi@ofii.fr : il est demandé aux postulants de procéder au regroupement des pièces du dossier de candidature en un seul fichier au format Word ou PDF et portant le nom du porteur de projet.
  • Courrier postal : le dossier de candidature daté et signé est transmis par courrier (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

OFII Maroc
Pôle Réinsertion
Rue Rakib El Moussaoui
20302 CASABLANCA – Ain Bordja

Les dossiers déposés au-delà du 31 décembre 2015 seront refusés et ne feront donc pas l’objet d’un examen par la commission de sélection.
Les postulants dont les projets sont sélectionnés en sont informés dans un délai de 8 jours suivant la réunion de cette commission, prévue mi – janvier 2015.

Pour information :

  • Qu’est-ce que l’OFII ?

L’OFII est l’opérateur désigné de l’État en charge des flux migratoires. Il est implanté dans une cinquantaine de directions, délégations et plate-formes d’accueil en France, ainsi que dans neuf pays étrangers (Maroc, Tunisie, Turquie, Roumanie, Mali, Sénégal, Canada, Cameroun et Arménie). L’action de l’Office débute donc dans le pays d’origine du migrant et se prolonge en France.

  • Quelles sont ses missions ?

Placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur, l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration remplit quatre missions principales :
-  la gestion des procédures migratoires régulières aux côtés ou pour le compte des préfectures et des postes diplomatiques et consulaires ;
-  l’accueil et l’intégration des immigrés autorisés à séjourner durablement en France et signataires à ce titre d’un contrat d’accueil et d’intégration avec l’État ;
-  le premier accueil des demandeurs d’asile ;
-  l’aide au retour et à la réinsertion des étrangers dans leur pays d’origine.

  • Les aides à la réinsertion

En complément de l’aide au retour, l’OFII propose un accompagnement financier aux migrants qui souhaitent se réinsérer au Maroc.
Axé auparavant uniquement sur la création de petites entreprises, le périmètre et la nature des aides ont été diversifiés afin de mieux répondre aux besoins des différents publics. Ces aides sont susceptibles de s’adresser, sous certaines conditions, aux étrangers rentrés dans leur pays avec une aide au retour de l’OFII ou aux étrangers séjournant en France en fin de séjour régulier.

Les aides s’articulent autour d’un dispositif à trois niveaux :
-  des aides d’urgence et un accompagnement social (amélioration du logement, aide à l’hébergement pendant une durée limitée, prise en charge des frais de scolarisation des enfants…)
-  des aides à la réinsertion par l’emploi (aides à la rédaction de CV, à la recherche d’un emploi, formations professionnelles…)
-  des aides à la réinsertion par la création d’entreprise (appui à la mise en œuvre et au suivi du projet économique par un opérateur local, aide financière au démarrage du projet, formation complémentaire le cas échéant…)

Dernière modification : 09/12/2015

Haut de page