Cérémonie de présentation de la réédition de l’ouvrage « Ana ! Frères d’armes marocains dans les deux guerres mondiales » / Discours de l’Ambassadeur (15/05/2014)

L’engagement des soldats marocains aux côtés de la France et des Alliés durant les deux conflits mondiaux constitue un épisode singulier dans l’histoire des relations franco-marocaines et de ces événements majeurs qui ont marqué le XXe siècle.

Dans le contexte du centenaire de la Grande Guerre et du 70e anniversaire de la libération de l’Europe, l’ouvrage Ana ! Frères d’armes marocains dans les deux guerres mondiales se propose de revenir sur cette histoire partagée en offrant une synthèse inédite et originale, qui constitue l’aboutissement de projets éducatifs du lycée Lyautey de Casablanca et de recherches menées par les deux auteurs, Jean-Pierre Riera et Christophe Touron, sur cette thématique, depuis une dizaine d’années.

Cérémonie du lancement officiel de la réédition de l’ouvrage « Ana, frères d’armes marocains dans les deux guerres mondiales »


Lycée Lyautey de Casablanca – Jeudi 15 mai 2014



Allocution de Monsieur Charles FRIES

Ambassadeur de France au Maroc


Nous sommes réunis aujourd’hui au lycée Lyautey afin de lancer officiellement la réédition de l’ouvrage « Ana, frères d’armes marocains dans les deux guerres mondiales » paru initialement en 2006 et dont j’ai eu le plaisir de rédiger la préface avec le Ministre chargé de l’Administration de la Défense nationale. Une réédition qui arrive bien à propos puisque cette manifestation s’inscrit dans un riche contexte mémoriel marqué par les commémorations, en 2014, du centenaire de la 1ère guerre mondiale et du 70ème anniversaire de la libération de la France. Elle constitue la 3ème action d’envergure organisée dans le Royaume depuis le début de l’année et figure dans l’ambitieux programme commémoratif franco-marocain que nous avons élaboré conjointement ; un programme qui fait suite à la déclaration du Président de la République française, lequel souligna, au cours du dîner officiel offert en son honneur en avril 2013 par Sa Majesté le Roi, la place de choix qui sera réservée au Maroc à l’occasion des multiples cérémonies organisées par la France.

Ce nouveau livre, avec une iconographie encore plus riche et variée, avec des textes plus denses où se mêlent récits et analyses, grandes épopées et destinées individuelles, constitue assurément une synthèse aussi bien inédite qu’originale.

La dimension profondément humaine de ce livre ressort des multiples anecdotes et témoignages livrés par les vétérans marocains ou français engagés côte à côte, frères d’armes dans ces deux conflits du XXème siècle qui ensanglantèrent le monde.

Tout en saluant chaleureusement les anciens combattants marocains de la 2nde guerre mondiale présents dans cette salle, je tiens à rappeler combien ils furent des soldats de la liberté qui ont écrit des pages glorieuses de cette magnifique histoire partagée. Le courage et la bravoure dont ils ont fait preuve ont été maintes fois reconnus et rappelés.

Ainsi, le 23 novembre 1914, le Sultan Moulay Youssef adressa un message à ces soldats qui se battaient en France afin de leur rendre hommage. Je cite : « les généraux et chefs français ont conçu pour vous une telle estime que vos frères restés ici sont jaloux de ces lauriers réservés aux braves que vous avez cueillis sur les champs de bataille ».

Il en va de même, à l’issue de la terrible campagne d’Italie, lorsque Jacques Guyomar, officier au 6ème régiment de tirailleurs marocains, rendit ce vibrant
hommage à ses compagnons de combat : « Durant les opérations, j’ai eu peur bien sûr, mais quand on a 30 Marocains derrière soi à commander, c’est beaucoup plus facile de se montrer courageux ». Les sacrifices consentis par ces tirailleurs, goumiers ou spahis marocains, la France doit s’en souvenir à jamais.

En remettant, en juin 1945, la Croix de Compagnon de la Libération à Feu Sa Majesté Mohammed V dont le célèbre appel du 3 septembre 1939 reste gravé dans nos mémoires, le Général de Gaulle déclara :

« La France est heureuse que le 1er Souverain accueilli sur son sol depuis la victoire soit précisément Sa Majesté Sidi Mohammed Ben Youssef dont les fils ont, une fois de plus, si vaillamment lutté à nos côtés… quand la France dut défendre sa civilisation et sa liberté, elle trouva non seulement les Français de la métropole et d’ailleurs, mais encore les admirables soldats marocains. Nous les avons vus sur tous les champs de bataille, en Italie, en France, en Allemagne. Partout, ils ont rivalisé de courage et d’esprit de sacrifice ».

L’importante contribution écrite qui nous réunit aujourd’hui, nous la devons aux professeurs et élèves du lycée Lyautey qui ont participé à une magnifique aventure collective et se sont immergés dans ces pages d’histoire qui font l’honneur du Maroc et de la France ; une aventure qui a débuté pendant l’année scolaire 2002-2003 au sein d’un établissement passeur de mémoire ; un lycée de l’Agence pour l’Enseignement du Français à l’Étranger qui, au-delà de la qualité de ses résultats pédagogiques, s’ouvre sur le monde extérieur en initiant des actions à caractère social et humanitaire ou au profit du développement durable, tout en stimulant de multiples échanges avec le réseau éducatif marocain ; un établissement qui remplit pleinement sa mission éducative pour faire de ces élèves les citoyens du monde de demain.

Au sein de cette aventure collective, je félicite tout particulièrement les auteurs du livre, Messieurs Jean- Pierre Riéra et Christophe Touron. Ces deux enseignants font honneur à la profession. Je salue leur engagement dans ce projet depuis plus de 10 ans, la disponibilité dont ils ont fait preuve, ainsi que la passion qui les a animés pour mener à bien cette grande entreprise.

Enfin, en accordant son Haut Patronage, Sa Majesté le Roi Mohammed VI témoigne de l’importance qu’il convient d’accorder à une telle initiative qui contribue indéniablement à valoriser les pans d’une riche histoire partagée et à mettre en exergue les valeurs universelles dans lesquelles nous nous reconnaissons. Cet ouvrage vient nous rappeler que des dizaines de milliers de soldats marocains ont par deux fois payé le prix du sang pour défendre notre liberté. Qu’ils soient assurés que la France leur en sera éternellement reconnaissante !

Cet ouvrage, destiné aux générations actuelles, mais aussi et surtout aux générations futures, permet de ne pas oublier et de maintenir vivace cette mémoire historique commune qui nous unit encore si fortement.

Vive le Maroc, Vive la France

Vive l’amitié franco-marocaine

Dernière modification : 16/05/2014

Haut de page