Communiqué de presse

Centre des formations et des Rencontres Nationales, Hay Ennhada, 2-12-11

Les 2 et 3 décembre 2011 se tiennent au Centre des formations et des Rencontres Nationales à Rabat, Hay Ennhada, l’Assemblée générale annuelle du Programme Concerté Maroc, ainsi que celle de lancement du REMAJEC, le Réseau marocain de Jeunesse et de Concertation.

La cérémonie officielle de lancement des travaux de ces deux AG qui rassemble plus de 70 associations marocaines et près de 20 associations françaises a lieu en présence de hautes personnalités marocaines et de Son Excellence l’Ambassadeur de France.

Le Programme Concerté Maroc (PCM) est né en 2002 à l’issue d’un processus de réflexion initié en 1999 à l’occasion de « l’année du Maroc » en France.

Le PCM est un programme concerté pluri-acteurs qui vise à mobiliser l’ensemble des acteurs marocains et français (organisations de la société civile, jeunes, pouvoirs publics et collectivités territoriales) travaillant dans le domaine de la jeunesse.

Le soutien à la jeunesse se décline à travers quatre thématiques d’intervention : (1) l’économie sociale et solidaire ; (2) la citoyenneté et l’accès aux droits ; (3) la formation et l’insertion professionnelle ; (4) l’éducation et l’animation.

Lancée en 2010, la troisième phase du programme dotée d’un budget de près de 4 millions d’euros cofinancé à 71% par l’Agence Française de Développement, est une phase de consolidation et de pérennisation. Ainsi, le programme soutient la structuration des 70 associations marocaines membres du PCM en réseau associatif de droit marocain dont l’Assemblée générale constitutive se tient parallèlement à l’Assemblée générale annuelle du PCM.

Ce réseau permettra de renforcer et de pérenniser l’action du collectif structuré dans le cadre du PCM par :
-  La consolidation d’un espace de concertation et de réflexion ouvert à toute organisation de la société civile marocaine engagée sur les problématiques jeunesse.
-  La mise en place d’actions de plaidoyer sur les politiques publiques jeunesse, dans le cadre d’une approche constructive favorisant l’implication active et efficace des jeunes et privilégiant le dialogue avec les partenaires publics.

Dernière modification : 29/11/2011

Haut de page