Création de la Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée

L’Ambassade de France au Maroc félicite les fondateurs de la nouvelle Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerrannée. La nouvelle Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée s’est constituée à Barcelone dans l’objectif de promouvoir l’émancipation et l’autonomie des femmes et de renforcer leur rôle dans la région euro-méditerranéenne. La nouvelle organisation, dont le siège est situé dans les locaux de l ’Institut européen de la Méditerranée, mènera le projet « Développer l’autonomie des femmes » soutenu et labellisé par l’Union pour la Méditerranée.

L’Ambassade de France au Maroc se réjouit du rôle majeur joué par les sociétés civiles françaises et marocaines dans la constitution de cette institution. Les fondateurs de cette nouvelle institution sont six organisations issues de la société civile, de la recherche et de la formation ainsi que des institutions, à savoir : deux associations de femmes (l’une française, Forum Femmes Méditerranée, l’autre marocaine, la Fédération de la Ligue démocratique des Droits des Femmes) ; deux centres de recherche et de formation en matière de genre (le Réseau universitaire et scientifique euro-méditerranéen sur le genre et les femmes – RUSEMEG – et le Center of Arab Woman for Training and Research – CAWTAR –, euro-méditerranéen) ; et, enfin la Délégation française interministérielle à la Méditerranée, et l’Institut européen de la Méditerranée.

Les objectifs spécifiques que s’est fixée la Fondation sont : améliorer et diffuser les connaissances sur l’égalité, le genre et les femmes ; développer un réseau d’acteurs euro-méditerranéens impliqués dans la question du genre et de l’égalité ; soutenir des projets de proximité à destination des femmes et lutter contre toutes formes de violences contre les femmes.

Dans ce but, la Fondation entend créer une banque de projets, ouvrir une plate-forme numérique de partage des connaissances en matière de genre entre les principaux acteurs institutionnels et la société civile de la région, promouvoir un réseau universitaire et scientifique et développer un observatoire euro-méditerranéen pour l’égalité hommes-femmes.

Dernière modification : 23/09/2013

Haut de page