L’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale française : la 115e promotion en mission d’étude au Maroc

Communiqué de presse

La 115ème promotion de l’école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) française implantée à MELUN (Seine-et-Marne) effectue une mission d’études au MAROC du 13 au 18 juin, neuf ans après la 106ème promotion qui avait passé huit jours au royaume chérifien en 2001.

La délégation, aux ordres du général Christian PETIT, commandant par intérim l’EOGN, est au nombre de 148. Elle est composée de 137 officiers élèves français du grade de capitaine, lieutenant et sous-lieutenant et de 11 personnels d’encadrement.

La 115ème promotion porte le nom « sous-lieutenant Paul MARTIN ». Sur les 137 officiers élèves, cent quinze sont destinés à commander une unité de terrain à leur sortie de promotion cet été. Vingt-deux occuperont prochainement des postes d’administrateur militaire au sein des structures de soutien de la gendarmerie.

Cette mission d’études s’inscrit dans le cadre des relations privilégiées entre la gendarmerie royale marocaine et la gendarmerie nationale française. Depuis 1960, 97 officiers de gendarmerie marocains ont suivi la formation initiale en France à l’EOGN, à une cinquantaine de kilomètres de PARIS.

Le programme met ensuite l’accent sur le volet formation avec une journée d’échange entre cadets à l’école royale des officiers de gendarmerie de CASABLANCA, le 15 juin.

A l’occasion du 70ème anniversaire de l’appel du 18 juin, un dépôt de gerbe au Mausolée Mohammed V est organisé afin de célébrer comme il se doit la mémoire du Sultan Sidi Mohammed BEN YOUSSEF, ardent défenseur de la paix et acteur de la Libération de la France.

JPEG - 1.3 Mo
promo_115 - copie

- Interview du général Christian PETIT à L’Economiste
- Dossier de presse de l’EOGN

Dernière modification : 21/09/2010

Haut de page