La France et le Maroc lancent ensemble l’Office Méditerranéen de la Jeunesse

Communiqué de presse conjoint

Eric BESSON, Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, a été reçu par M. Mohammed AMEUR, Ministre chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, le 12 mars 2010 à Rabat.

A l’invitation de M. AMEUR, les deux ministres sont convenus que la conférence de lancement de l’Office Méditerranéen de la Jeunesse se tiendra les 29 et 30 avril prochain à Tanger. Eric BESSON et Mohamed AMEUR ouvriront ensemble cet événement qui réunira les experts de l’ensemble des pays riverains de la Méditerranée.

La conférence de Tanger constituera la première étape en vue de parvenir à la création de l’Office Méditerranéen de la Jeunesse d’ici le 1er janvier 2011.

Elle mettra en Suvre les recommandations adoptées par les ministres méditerranéens réunis à Paris, à l’initiative d’Eric BESSON, le 14 décembre 2009. A cette occasion, les participants, représentant l’Egypte, Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Liban, Malte, le Monténégro, le Maroc et la France, ainsi que la Suède, ont décidé :
1) D’engager un projet pilote pour la mobilité des jeunes dès la rentrée universitaire 2011-2012 :

- Facilitant la libre circulation des étudiants de certaines filières universitaires d’excellence identifiées au Nord comme au Sud de la Méditerranée pour leur capacité à construire les compétences de demain.
- Organisant l’accès de ces étudiants à des bourses méditerranéennes, en mobilisant tant les bailleurs publics que le secteur privé, pour leur permettre de financer ce parcours d’excellence.
- Permettant l’exercice par ces étudiants d’une première expérience professionnelle dans le pays méditerranéen de leur choix, en les faisant bénéficier, pendant toute leur scolarité, d’un parrainage par des réseaux d’anciens élèves et de chefs d’entreprise.

Sur proposition de M. Ameur et en corrélation avec ce sujet, la mobilisation des compétences pour le développement de leur pays d’origine sera également placée au coeur de ce projet.

2) De créer un Office Méditerranéen de la Jeunesse dont la première mission sera de porter le projet pilote pour la mobilité des jeunes.

Dernière modification : 18/03/2010

Haut de page