Laurent Fabius s’exprime sur le processus de paix au Proche-Orient

Lors de ses vœux au corps diplomatique prononcés le 29 janvier 2016, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a fait part de sa volonté de relancer la dynamique politique du processus de paix au Proche-Orient afin de préserver et de faire aboutir la solution des deux États.

JPEG
Le ministre a annoncé la convocation dans quelques mois d’une conférence internationale rassemblant autour des parties leurs principaux partenaires – américain, européens et arabes notamment. Sans se substituer à la négociation, il s’agit d’engager un processus de bonne foi avec le soutien effectif de la communauté internationale. L’urgence de parvenir à faire aboutir la solution des deux États est rappelée chaque jour par les violences et les faits accomplis sur le terrain.

Le ministre a rappelé les initiatives prises par la France en 2015 pour tenter de faire avancer le processus. Des actions ont été menées à la fois auprès des parties, du Groupe international de soutien réunissant le Quartet, les acteurs arabes clés et les partenaires européens, ainsi qu’au Conseil de sécurité que le ministre a saisi d’un projet de résolution fixant les paramètres et un calendrier de résolution du conflit.

Souhaitant rester fidèle à ce qu’il avait dit au nom du Gouvernement à la tribune de l’Assemblée nationale fin 2014, le ministre appelle tout un chacun à prendre ses responsabilités en cas d’échec de la conférence internationale à venir en reconnaissant l’État palestinien : « La France, je vous le confirme, n’abandonnera ni l’exigence de sécurité pour Israël, ni celle de justice pour les Palestiniens ».

Retrouvez l’intégralité du discours du ministre sur le site du ministère des Affaires étrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministre-les-secretaires-d-etat/laurent-fabius/discours/article/voeux-au-corps-diplomatique-de-laurent-fabius-29-01-16

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page