Maroc / Communiqué du ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Quai d’Orsay - Déclarations du porte-parole – 6 février 2015

Q - Les dernières déclarations de l’ambassadeur de France en Algérie sur le ministre marocain des affaires étrangères ne cadrent pas avec sa fonction. Confirmez-vous les déclarations de M. Bernard Emié ?

R – Nous démentons les propos attribués par certains organes de presse à l’ambassadeur de France à Alger, qui ont été inexactement rapportés. Interrogé sur les récentes déclarations du ministre marocain M. Mezouar au quotidien « Le Monde », B. Emié a répondu que « les relations entre la France et l’Algérie ont leur propre logique » et qu’« elles sont indépendantes des relations entre la France et le Maroc, dont nous souhaitons qu’elles soient relancées, réchauffées ».

Sur le fond, la coopération bilatérale entre la France et le Maroc dans le domaine de la justice a été relancée le 31 janvier, après l’accord trouvé entre les deux ministres de la justice. Une importante cérémonie s’est ensuite tenue le 1er février à l’Institut du monde arabe, en présence du Premier ministre, au cours de laquelle la princesse Lalla Meryem, sœur du roi Mohammed VI, a remis des distinctions honorifiques décorations à trois personnalités d’Évry. Cela symbolisait à merveille la force de la relation entre la France et le Maroc.

Q – Et sur les éventuelles nouvelles rencontres entre M. Fabius et M. Mezouar, y a t-il une date ?

R - Nous y travaillons avec nos amis marocains.

Dernière modification : 06/02/2015

Haut de page