Maroc / Déclaration du ministère des Affaires étrangères et du Développement international(23/05/2014)

Q - Est-ce que vous êtes toujours brouillés avec le Maroc ? Que pouvez-vous nous dire sur les détenus français ou de de double-nationalité qui ont entamé une grève de la faim ?

R - Nous attachons de l’importance au plein exercice de notre protection consulaire à l’égard des détenus français y compris s’ils ont la double nationalité, notamment pour s’assurer de leur condition de santé et nous attendons des informations précises de la partie marocaine au cas par cas sur les revendications de ces grévistes.

Sur l’état d’avancement de nos discussions, nous souhaitons une relance aussi rapide que possible de notre coopération bilatérale en matière judiciaire et nous poursuivons notre dialogue avec nos partenaires marocains pour y parvenir.

Dernière modification : 26/05/2014

Haut de page