Maroc / Déclaration du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (26/05/2014)

Q - Avez-vous pris contact avec la Commission, créée à la demande du Roi Mohammed VI, pour régler le problème des détenus français en grève de la faim ?

R - Nous prenons acte de la création, à la demande du Roi Mohammed VI, d’une commission chargée d’examiner les situations individuelles.

Nous souhaitons résoudre au plus vite l’ensemble des conséquences individuelles difficiles générées par la suspension décidée par la partie marocaine de la coopération judiciaire entre nos deux pays.

Enfin, nous continuons à souhaiter un retour à la normale dans tous les domaines.

Dernière modification : 26/05/2014

Haut de page