Maroc / Déclarations du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (02/09/2014)

Q - Le secteur du tourisme marocain a fustigé votre décision, jugée contradictoire, d’appeler à "une grande vigilance" au Maroc tout en gardant "verte" la couleur que vous attribuez à ce pays dans vos cartes. Quelle est votre réaction ?

R - En raison de l’évolution du risque sécuritaire liée à l’intervention contre Daech, nous avons, d’une manière générale, invité depuis le 19 septembre les Français résidant ou de passage dans une quarantaine de pays à renforcer leur vigilance.

Pour chaque pays, notre analyse tient compte de la situation différente de chaque région. Cette analyse fine donne lieu à un référencement par des codes couleurs (vert, jaune, orange, rouge) et à des recommandations écrites. Elle est actualisée en temps réel. Nos compatriotes sont invités à prendre connaissance de l’ensemble de ces "conseils aux voyageurs", composés à la fois de codes couleurs et recommandations écrites consultables sur le site France Diplomatie.

S’agissant du Maroc, deux couleurs sont indiquées : verte pour la quasi-totalité du territoire, jaune pour le sud de la zone frontalière, où il s’agit d’observer une attitude de vigilance renforcée.

Q - De manière plus générale, où en êtes-vous de la crise diplomatique avec Rabat : est-elle finie ? la coopération judiciaire a-t-elle repris ? un magistrat marocain a-t-il repris sa place au ministère français de l’Intérieur ?

R - Le dialogue est étroit entre les autorités de nos deux pays. Notre objectif est de reprendre au plus vite le cours normal de notre coopération judiciaire, dans le climat de confiance et de respect mutuel qui caractérise l’amitié franco-marocaine.

Dernière modification : 02/10/2014

Haut de page