Signature d’un protocole sur les conditions de détention et de réinsertion (01/04)

Vendredi 1er avril 2016 à Rabat, la direction de l’Administration pénitentiaire (DAP) du ministère français de la Justice et la délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) du Royaume du Maroc ont signé un protocole d’entente et de coopération.

Ce protocole établit un nouveau cadre de coopération entre les deux pays visant à l’amélioration des conditions de détention et de réinsertion des personnes incarcérées ou poursuivies au Maroc ou en France :

- la prévention du risque de radicalisation des détenus, notamment à travers la détection de ce phénomène ;
- le traitement et le suivi des cas de détenus extrémistes violents ;
- la prise en charge médicale et sanitaire des détenus, comprenant à la fois l’accès aux soins et le suivi médical durant la détention ;
- la réinsertion des détenus, notamment à travers le travail en détention, la gestion du service d’emploi pénitentiaire et la préparation à la sortie de détention ;
- la formation du personnel des établissements pénitentiaires ;
- la modernisation de l’architecture carcérale à travers une coopération technique avec l’APIJ (Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice).

JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 04/04/2016

Haut de page