Visite au Maroc de Mme Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, du 14 au 16 février 2010

Déplacement au Maroc d’Anne-Marie IDRAC
Du 14 au 16 février 2010

Anne-Marie IDRAC se rendra du 14 au 16 février au Maroc, partenaire majeur de la France. La coopération économique entre nos deux pays connait un essor remarquable. Le Maroc est engagé dans un vaste programme de modernisation de ses infrastructures auquel nombre d’entreprises françaises sont associées.
Ce déplacement sera l’occasion de signer plusieurs accords de coopération financière et d’évoquer avec les autorités marocaines les pistes pour renforcer la coopération bilatérale.
Anne-Marie IDRAC s’entretiendra avec M.MEZOUAR, Ministre des Finances, M. MAAZOUZ, Ministre du commerce extérieur, M. GHELLAB, Ministre des transports et M. CHAMI, Ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies.
Anne-Marie IDRAC visitera les infrastructures du port Tanger Med, site sur lequel les entreprises françaises sont fortement impliquées, notamment Bouygues construction et CMA-CGM. Anne-Marie IDRAC sera à la tête d’une délégation d’entreprises particulièrement actives au Maroc, notamment dans la région de Tanger : Bouygues Construction, Hub Télécom, Geodis, Réseau Ferré de France, ainsi que le pôle de compétitivité Derbi, spécialisé dans le développement de la filière des énergies renouvelables

Signature d’un protocole financier portant sur un prêt de 225 millions d’euros

A l’occasion de sa visite de travail au Maroc, Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d’Etat française chargée du Commerce extérieur, s’est entretenue, dans la matinée du 15 février, avec Monsieur Salaheddine MEZOUAR, Ministre de l’Economie et des Finances et Monsieur Abdellatif MAAZOUZ, Ministre du Commerce extérieur.

Au cours de ces entretiens, les responsables des deux pays se sont félicités de la qualité et de la dynamique des relations politiques et économiques entre le Maroc et la France.

Madame IDRAC et Monsieur Salaheddine MEZOUAR ont constaté avec satisfaction l’essor qu’a connu au cours des deux dernières années la coopération financière entre les deux pays par le biais, notamment, de l’instrument « Réserve Pays Emergents », comme en dénote la mobilisation d’une enveloppe de l’ordre de 1 milliard d’euros lors de deux dernières années (625 millions d’euros pour le TGV, 150 millions d’euros pour le Tramway de Rabat et 225 millions d’euros pour le Tramway de Casablanca), en plus d’un don de 75 millions d’eurospour l’assistance à maîtrise d’ouvrage dans le cadre du projet de TGV.

Madame Anne-Marie IDRAC et Monsieur Salaheddine MEZOUAR ont procédé, à l’issue de leur entretien, à la signature du protocole financier entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume du Maroc portant sur un prêt de 225 millions d’euros, assorti d’un élément don de 42%, destiné au financement de la fourniture et la maintenance du matériel roulant pour le réseau du tramway de Casablanca. Cette signature s’est déroulée en présence de M. Mohammed Saad HASSAR, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Intérieur et de M. Youssef DRAIS, Directeur Général de Casa transports.

Par ailleurs, un accord de financement a été signé entre M. Mostafa TERRAB, Président Directeur Général de l’OCP et MM. Emmanuel BOUVIER D’YVOIRE, Responsable mondial export Trade Finance et Olivier TOPUZ, Responsable Afrique export Trade Finance du Crédit Agricole CIB (France). Cette signature s’est déroulée en présence de Mme Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d’État française chargée du Commerce extérieur, de Monsieur Salaheddine MEZOUAR, Ministre de l’Economie et des Finances, de Mme Amina BENKHADRA, Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, de M. Ahmed Réda CHAMI, Ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies.

Cet accord porte sur un crédit acheteur de 500 millions de dollars, au profit de l’OCP, et garanti par l’Etat français à travers la COFACE.
Mme Anne-Marie IDRAC et Monsieur Salaheddine MEZOUAR, ont enfin, souligné que la mise en oeuvre des projets de coopération en cours est de nature à donner une nouvelle dynamique à la coopération économique et financière bilatérale.

Dernière modification : 16/04/2010

Haut de page