Visite du Président François Hollande à Tanger - Rencontre avec la société civile marocaine autour de la question de la radicalisation de la jeunesse

Les deux ministres chargés de l’Education ont participé à cette rencontre, qui constituait -par son thème et son format- une première. L’échange a permis d’entendre deux types d’acteurs : d’une part, les acteurs de terrain qui empêchent les jeunes les plus vulnérables de basculer dans des logiques radicales et violentes en leur proposant une insertion sociale et économique, d’autre part les acteurs qui –intellectuels, leaders religieux ou communautaires, artistes engagés, etc- combattent l’attractivité du discours djihadiste en développant des contre-discours ou en proposant des modèles positifs d’identification. Le rôle primordial de l’éducation pour prévenir les phénomènes de radicalisation a été fortement souligné et Mme Vallaud-Belkacem a pu exposer les orientations adoptées en France en particulier l’éducation des élèves à l’image, aux médias et aux réseaux sociaux, et la transmission de la culture du débat et de l’esprit critique.

Dernière modification : 25/09/2015

Haut de page